RADIOCOM.org

le blog des nouvelles technologies

K6RPT-12 mission accomplie, le ballon transatlantique a atteint les côtes marocaines à 6h36 utc


Le suivre en direct.

Il va tenter maintenant de battre son propre record de distance de 10.000 kms réalisé le 14 décembre 2011 !

Le ballon est parti lundi 3 décembre de Californie à 01:26 utc, il transmet sa position APRS sur 144.390 Mhz*, il est équipé d’un appareil de chauffage, développé par Johnathan M. AE6HO Corgan, pour l’empêcher de congeler durant la nuit.

*Aux Etats-unis, la fréquence APRS est 144.390 Mhz, alors qu’en Grande-Bretagne et en Europe elle est de 144.800 Mhz.

Le ballon transatlantique du CNSP K6RPT-12 approche des côtes marocaines


Position à 5 h locale ce matin.

Voir sa position en direct et des précisions sur ce vol

Nouvelle tentative en cours de ballon transatlantique, K6RPT-12 tente de rallier l’Europe


Parti de Californie hier, le vol CNSP-18 tente de rallier une nouvelle fois l’Europe, en direct ci-dessous:

Le vol précedent CNSP-17 du 14 décembre 2011, parti de la côte Ouest des Etats-Unis, avait parcouru plus de 10.000 kms et pulvérisé le précédent record de distance détenu par le Spirit of Knoxville IV.

La fréquence APRS est 144.390 mhz.
Les américains ne recoivent plus rien et demandent aux Européens d’écouter cette fréquence.

Ballon transatlantique, descente et changement de cap

16:35 utc – La descente est amorcée, altitude 10.000 mètres, on s’achemine vers la fin de cette mission, félicitations à toute l’équipe.
16:20 utc – Le directeur de vol a reçu l’accusé de réception de la charge utile à sa demande de mise en descente du ballon, afin de mettre fin au vol. Reste à attendre les prochaines réceptions du 10.146 Kcs pour confirmer cette descente. Si les commandes expédiées par le team sont bien reçues actuellement, la réception du ballon nous est peu favorable actuellement en France.

16:00 utc – Le ballon continue en direction du Nord et se trouve maintenant à 1.800 kms à l’ouest des côtes françaises à 13.400 mètres d’altitude:

10:00 utc – La tension batterie est à 7.8 V, si le ballon peut rejoindre une altitude plus élevée, il pourrait reprendre sa route vers l’Est. Il totalise actuellement 82 heures de vol.
Le record de durée de vol qui était précédemment de 57 hrs, 02 mins est donc pulvérisé.
09:30 utc – Bonne nouvelle, le responsable de vol signale que le ballon a débuté son ascension avec le réchauffement du soleil.
06:30 utc – Mauvaise nouvelle, le ballon chute actuellement à moins de 1.500 kilomètres du Portugal et a changé de cap. Il se dirige actuellement plein nord et ne pourra donc rallier les côtes européennes.
Son altitude actuelle est de 12.900 mètres et sa position à 400 kms au nord de l’archipel des Açores.

La 18ème mission du projet PBH transatlantique actuellement à mi-chemin entre les US et le Portugal

Mise à jour:
-07:00 UTC: Balise HF reçue S1 sur le 30 mètres par F6AIU, malheureusement trés qrm, seul l’indicatif a été décodé.
-08:15 UTC: Message d’Adam Bergeron KD2AUD directeur de vol à F6AIU:
Excellentes nouvelles que vous pouvez nous entendre. La puissance du signal devrait revenir en tant que résultat du lever du soleil et le réchauffement de la charge utile.

La réception VHF de l’APRS étant maintenant hors de portée, c’est grâce aux balises HF qui transmettent en CW la télémétrie de bord, y compris la position GPS que l’on connaît sa position actuelle:

Les dernières données valides ont été reçues à 0100, 0120, 0140, 0200, 0220 UTC par WB8ELK et W2PJ, où il apparaît que PBH-18 vole à une altitude de plus ou moins 21 Kilomètres (26/3/2012 à 5:06 UTC)
http://www.projectbluehorizon.com/

Voir nos infos précédentes sur ce sujet

Les fréquences à écouter: 30 mètres 10.14661 MHz chaque heure +00, 20, 40 minutes.
40 mètres 7.10241 MHz chaque heure +10, 30, 50 minutes.

Un ballon transatlantique va partir du Maryland et tenter de rejoindre l’Europe

Les dates retenues sont le 5 ou le 9 Mars 2012. Il sera lancé depuis Annapolis Maryland et va tenter de rallier l’Europe.

La charge utile du ballon ne pèsera environ que 50 grammes. Alimenté par deux piles standard 9v. Il va utiliser environ 10 Ballons de fête Mylar pour atteindre le niveau de vol à pression constante au-dessus de 40.000 pieds (12 kilomètres).

La télémétrie sera en CW sur 28.223 MHz et ne contiendra que la tension de la batterie, et les températures à l’intérieur et à l’extérieur.

Le ballon n’a pas de GPS.

Nous en saurons plus prochainement

Nouvelle tentative de vol transatlantique : ballon BLT-28 demain samedi

Un groupe d’opérateurs radio amateur espère établir un record mondial de distance avec un ballon gonflé à l’hélium. Le ballon BLT-28 va être lancer à partir de Katy au Texas, un voyage qui l’emmènera à travers l’Atlantique et la Méditerranée, puis à Nanjing, en Chine. L’équipe du sud du Texas prévoit le lancement du ballon samedi 11 février à 15:00 CST (2100 UTC).
Au cours de la traversée de l’Atlantique, lorsque le ballon est hors de portée des stations côtières, l’APRS balise fonctionnera sur la Station spatiale internationale ISS 145.825 MHz. Vous pouvez suivre la progression du vol en ligne avec l’indicatif KT5TK-11.
L’émetteur de télémétrie APRS est permutable en fréquence pour s’accorder aux différents systèmes APRS à travers le monde. Les fréquences utilisées seront: États-Unis: 144.390 MHz milieu de l’Atlantique: 145.825 MHz (ISS) en Europe et au-delà: 144.800 MHz.
via F5SN ED39

Première traversée transatlantique réussie par le ballon du groupe radioamateur CNSP

Dernière minute:
9H22 UTC le ballon a entamée sa descente en méditerranée.
10H29 utc la dernière trame reçue (09H46UTC) le positionne à 160 kms au nord-est d’Alger et à 95 kms des côtes algériennes à 4.400 mètres d’altitude.

Parti de la côte Ouest des Etats-Unis, le ballon a parcouru plus de 10.000 kms et pulvérise le précédent record de distance*.

* Record: 5.407 kms par le Spirit of Knoxville IV qui avait échoué sa traversée à seulement 480 kms de l’Irlande parti du Tennesse le 10 mars 2008.


Lancé hier à partir de San José, en Californie, le ballon était à la verticale de la côte espagnole à 5h38 UTC:

Le ballon continue actuellement sa route et survole maintenant la méditerranée en direction de l’Italie toujours a une altitude stabilisée de 33-34.000 mètres avec une vitesse moyenne de 250 kms heure !.
Le ballon a quitté le continent américain, hier mardi à 3H30 UTC .

Vous pouvez suivre en direct sa progression dans notre article précédent

Tentative de ballon transatlantique en passe de réussir

On le sait, chaque année des ballons radioamateurs tentent de traverser l’atlantique en ralliant le continent américain à l’Europe où l’Afrique, profitant du jet-stream toujours favorable en décembre.
(Voir nos infos précédentes)

La tentative en cours du groupe Californien CNSP pourrait bien devenir ainsi le premier ballon radioamateur à réussir cette traversée.

Ce sont 2 ballons qui se sont envolés hier de Californie, CNSP-11 (K6RPT-11) ballon de 1600g et
CNSP-12 (K6RPT-12) ballon Yotex de 3000g.
Actuellement seul CNSP-11 (K6RPT-11) a réussi son départ et s’approche des côtes Espagnoles en ayant pu conserver une altitude supérieure à 30.000 mètres et lutter contre la décomposition de l’enveloppe engendrée par les rayons ultra-violet, la grande crainet crainte de l’équipe.
Equipé APRS avec 2,5 watts mais sur 144.390 Mhz, on a perdu sa trace dans la nuit, mais grâce à CT1END au Portugal qui a mis en place un Igate 144.390—>> internet, le suivi à repris à 3h34 utc ce matin.

Une tentative en bonne voie de réussite à suivre en direct ci-dessous:


K6RPT sur Twitter:

Ballon du BRAQ récupéré, tentative transatlantique à reprogrammer

VE2WMG: Ce n’est pas réussi, même pas sorti du Québec, mais on a encore l’équipement.
Vol d’Acton Vale a Sherbrooke seulement, Altitude maximale atteinte : 15922 pieds, 1 heure 46 minutes.
Trajets sur APRS.FI

Nous faisons face a un dilemme. Si nous utilisons de longue cordes de 25 mètres, les ballons ne se touchent pas, car l’électricité statique les éloigne les uns des autres, mais l’essai de l’an passé avait échoué car les cordes se sont emmêlées.
Si nous raccourcissons les cordes, les ballons sont forcés les uns contre les autres, et c’est possiblement la cause des éclatements.

La clef de cette mission est d’utiliser le courant Jet et de voyager en utilisant la vitesse de celui-ci. Pour cela, le ballon devra se tenir entre 20k et 45k pieds ou la vitesse maximale du courant jet se situe à près de 30k’.

La trajectoire varie et ressemble à la photo , ce qui représente une trajectoire pouvant atteindre 7,000km.

La vitesse moyenne aussi peut varier, je l’ai calculer à quelques reprises et j’arrive à environ 75noeuds, soit 138km/hr.
Michel

via raqui.ca