RADIOCOM.org

le blog des nouvelles technologies

Retour sur le ballon de Nancy de dimanche dernier 3 juin

Dimanche dernier était partit le ballon école de Nancy.

Après un voyage de 160 kms, avec un éclatement de l’enveloppe à 19 000m, la nacelle a été récupéré dans des vignes, par Geoffrey et Romain.

Le déplacement du ballon, suivi par APRS, était projeté sur grand écran et les élèves et leur parents ont pu appréciés les vitesses horizontales parfois élevées.

Quant à la récupération, nous avons pu la suivre, en direct, via APRS (F4FXL-9) et en phonie via le relais des Vosges de Niederbronn (67) (432.8375 MHz) qui arrivait très bien sur le plateau de Malzéville.

Encore une fois, ce fut une très belle opération réussie à laquelle les radioamateurs ont largement contribué.

Merci aux équipes mobiles (Geoffrey F4FXL + Romain ; Marc F8BNN ; Wolfgang DK6WX) et à tous ceux qui ont participé de près et de loin à cette opération.

Merci à tous ceux qui ont joué le jeu avec le décodage des télémesures et qui nous ont fait parvenir leur fichier.

Stéphane

Crédit photos: F4FXL

Voir nos articles précédents sur ce sujet

Dans la PQR : NANCY Pour rêver plus haut

Des collégiens nancéiens ont envoyé leur ballon scientifique dans la stratosphère. Un projet de très grande envergure.

Le ballon est la partie émergée du projet qui a permis aussi la réalisation de satellites européens, ainsi que celle de fusées. Ph. P. MATHIS

[col-sect][column]Ils s’accrochent comme de beaux diables à la bâche. Agressés par la pluie, bousculés par le vent, ils tiennent bon du haut de leurs 12 ans, de peur que leur rêve ne s’envole trop tôt. Mais leur impatience gonfle, en même temps que leur ballon… Sur la piste de l’Aéroclub de L’Est, au bout du plateau de Malzéville, s’apprête à décoller leur grand projet de l’année : le ballon stratosphérique. De quoi faire enfler l’imagination…

« Et moi, je vous dis qu’il ira jusqu’à 50 km ! », balance Arthur. Entendons par là 50 km.. d’altitude. « Sans doute pas 50 », le corrige sagement Julien. « Mais on espère bien 30. L’année dernière, ils n’ont pas dépassé 26. On espère mieux. » « Bien sûr qu’on fera mieux », s’agite Arthur. « Ce sera 50 ! »

La fougue d’Arthur tranche un peu avec la réserve de ses deux camarades, Paul et Julien, qui répondent aux questions avec une rigueur toute scientifique. « Je m’intéressais déjà à l’astronomie, mais là, ça m’a permis de voir vraiment plus loin », commente posément le jeune Paul, quand Julien évoque le nombre de problèmes qu’il fallut solutionner avant d’en arriver au décollage. Mais il s’enflamme, le petit Julien, à l’évocation de Saturne… « Ça, c’était vraiment un bon moment. » Ses yeux en sont restés étoilés…

Astro, le ballon, ne chuchotera pas aux étoiles, il snobera toutefois les nuages : 30 km d’altitude prévue, c’est déjà 20 km plus haut qu’un avion… Surtout, la somme des espoirs qu’il véhicule, et des connaissances nichées dans sa nacelle, a permis à 24 collégiens de prendre de la hauteur comme jamais. Volontaires pour une heure et demie de cours en plus chaque semaine, pilotés par une prof de maths, Mlle Abir Marina, qui a le don de faire s’élever les aspirations.[/column]
[column]C’est la 2e fois que cette enseignante du collège Saint-Sigisbert initie ce projet de grande envergure : la fabrication du ballon stratosphérique, mais aussi l’équipement en capteurs divers, qui permettent aux jeunes aspirants scientifiques de pratiquer des relevés tout au long du vol. Pendant les 3 heures que doit durer l’odyssée de l’aéronef, seront notés aussi bien le taux d’humidité que l’altitude, la température, la luminosité, etc. En outre 3 caméras embarquées permettent de filmer le paysage qui se déroule sous la nacelle, « et de capter la rotondité de la Terre ».

« Pédagogiquement, les acquis sont énormes », assure le professeur. « En physique, on est allé puiser des connaissances jusque dans le programme de 1re S. Surtout, la démarche expérimentale a été la source de nombreux acquis. Dans leur labo, en amont, ils ont dû reproduire les conditions stratosphériques par exemple ! »

Cette opération a bénéficié de la collaboration du CNES, Centre national d’études spatiales, et du soutien technique et financier de l’association Planètes-Sciences. En outre, grâce à la collaboration de radioamateurs de Franche-Comté, un GPS complète le dispositif, qui permet de suivre au plus près l’itinéraire aléatoire du ballon, et d’aller le récupérer sur place. Au bout de 3 heures en effet, sous la pression, il aura quintuplé de volume, atteignant 10 m de diamètre… jusqu’à éclater. Alors, un parachute lui permit d’atterrir en douceur. À 15 h 10, il chutait dans les vignes de Manheim, en Allemagne. Les relevés déclarent qu’il a atteint l’altitude de… 19 km. La faute à la pluie qui a gorgé le parachute et alourdi la structure. Qu’Arthur ne soit pas trop déçu, il faut toujours rêver plus haut qu’on a l’imagination…

Lysiane GANOUSSE
via Est Républicain[/column][/col-sect]

Voir également : ballon-de-nancy-reportage-photos

Ballon de NANCY reportage photos

15H20 – ballon localisé par F4FXL (Geoffrey) et Romain en 49° 23.24′ / 8° 14.21′ dans des vignes, vers 15h10. L’équipe quitte le véhicule pour récupérer la nacell
Vous pouvez suivre les équipes de récupération:
http://aprs.fi/#!call=a%2FF4FXL-9&timerange=3600

H+5 : effervescence en salle de controle !

H+5 : effervescence en salle de controle !

H-15 : début du gonflage, sous la pluie

H-45, Coucours de prévision pour les mamans des élèves : ou se posera le ballon ?

H-60 Abir; l'enseignante de la classe de 5 ieme répond aux journalistes pendant que Jean Claude F5HLQ implante le GPS dans la nacelle

Crédit photo: F1SRX

Ballon de NANCY – dernière prévision

La prévision a peu évoluée par rapport à celle que nous avons diffusée hier, le fichier overlay diffusé reste valable.

Coordonnées lâcher: 48.72/ 6.21
Eclatement prévu (30.000 m): 49.14 /7.03
Impact prévu: 49.40/ 7.61
pour un ballon lâché: 12Z 03 June 2012)

Agrandir la carte

Rappel : APRS ballon-11
Fréquence : 137.500 Mhz (pour info, les stations distantes peuvent être perturbées quelques minutes par NOAA17 dont un passage aura lieu à l’heure du lâcher)
Lâcher prévu : dimanche 3 Juin 12H locale

Voir nos infos précédentes sur ce sujet.

Décodage de la télémétrie du ballon de NANCY du Dimanche 3 Juin

Si vous êtes en mesure de décoder la télémétrie transmise par les émetteurs Kiwi avec le logiciel Kicapt* et un décodeur, voici ci-dessous les paramètres correspondants aux voies des capteurs qui seront transmises demain 3 juin sur 137.500 Mhz:

Les voies:
– voie 1 : Pression mécanique
– voie 2 : Pression electronique
– voie 3 : Humidité
– voie 4 : Température extérieure
– voie 5 : température intérieure
– voie 6 : luminosité

Voir les courbes d’étalonnage (.pdf)
Ces courbes d’étalonage ont été réalisé par les élèves de la classe de 5 ième astro du Collège Notre Dame/Saint Sigisbert (54)

*Kicapt

Logiciel d’enregistrement de trames reçues par la baie de télémesure Kiwi, documentation incluse

Icone zip.png Télécharger le logiciel Kicapt et sa documentation (zip, 3.6Mo, version 5, mars 2012)

Voir aussi : Exploiter sur Excel les mesures reçues par KICAPT

via F1SRX

Voir nos articles précédents sur ce sujet.

Demain dimanche lâcher de ballon à NANCY avec APRS

Le lâcher du ballon de la classe de 5ième astro du collège Notre Dame St Sigisbert de Nancy se fera depuis le plateau de Malzéville (54, coordonnées : 48.72° N / 6.209° E), dimanche 3 juin vers 12h00 locale.

C’est une activité ouverte au public et tout le monde peut venir.

Le ballon émettra sur 137.500 MHz avec de l’APRS. Au lieu de décollage sera installée une station de suivi GPS. David, notre aérotechnicien Franc-Comtois sera de la partie.

Sur place, David l’aérotechnicien de Franche Comté, Jean Claude F5HLQ, Théo et F1SRX pour la mise en place du GPS dans la nacelle, les tests de bons fonctionnement et le suivi du ballon sur les écrans à disposition.

Pour la récupération, 2 équipes mobiles se sont signalées : F8BNN Marc et F4FXL Geoffrey. Si vous souhaitez vous joindre à eux, n’hésitez pas !

Fréquences : 137.500 MHz / FM : APRS (indicatif : BALLON-11) et télémétrie.
145.550 MHz : liaison simplex entre les équipes mobiles à proximité du lieu de chute.

Ci-dessous la carte prévisionnelle des alerteselectroniques pour un éclatement à 30.000 mètres:

Télécharger le fichier overlay pour UI-VIEW (Ce fichier overlay est à enregistrer directement dans votre dossier OVERLAYS d’UI-VIEW)

Voir comment utiliser les fichiers overlay pour UI-VIEW

Voir également:
NANCY – Festival « La tête en l’air » dimanche 3 juin

Lâcher de ballon dimanche 3 Juin de NANCY (54) avec APRS

La prévision des alerteselectroniques:

Pour un éclatement à 30.000 mètres

AGRANDIR la carte

Plus de précisions sur ce lâcher demain samedi.

NANCY – Festival « La tête en l’air » dimanche 3 juin

Le festival « La tête en l’air » aura lieu le dimanche 3 juin 2012 au plateau de Malzéville avec l’aimable collaboration de l’Aéro Club de l’Est

Des activités exceptionnelles pour la région :
– un lâcher de ballon stratosphérique avec expériences embarquées (c’est un ballon météo qui ira à 30kms d’altitude, permettra d’effectuer des expériences dans la haute atmosphère et de filmer notre Terre).
– des tirs de fusées à eau dont la roquette géante avec caméra intégrée et parachute.

7h45 Rendez-vous dans le hall d’accueil de l’Aéro club de l’Est
8h00 Exposé des enfants
9h30 Qualification de la nacelle par un aérotechnicien
Intervention de Stéphane Grandgirard (F1SRX), radioamateur
11h00 Lâcher du ballon stratosphérique et télémesure
12h00 Pique nique apporté par les familles

la fréquence du ballon (avec APRS) sera 137.500 Mhz

Le ballon stratosphérique de NANCY (18 juin) en vidéo


Le projet d’une année de la classe de 5ème ASTRO du collège Notre Dame-Saint Sigisbert de NANCY

Ballon de NANCY (samedi 18 juin), message du professeur aux radioamateurs participants: Vous êtes super!!!!

Messieurs, vous avez permis hier à 24 enfants, leur professeur, leurs parents de vivre une journée incroyable, mémorable, remplie d’émotions. Vous avez donné de votre temps pour remplir leurs yeux d’espoir et les faire rever.
Je souhaite vous exprimer au nom de tous les enfants notre profonde gratitude.

Nous avons visionné les vidéos des réception de la nacelle, les films sont extraordinaires, j’ai vraiment hâte de les faire découvrir mardi aux enfants. Vous allez, par votre générosité, votre efficacité, graver pour tres longtemps, 24 sourires merveilleux.
Merci infiniment.
Vous êtes super!!!!
Ce sera avec plaisir que je viendrai à votre rencontre.

Abir MARINA
Professeur classe de 5ème du collège Notre-Dame-Saint-Sigisbert à NANCY.

Voir nos infos précédentes sur ce ballon