RADIOCOM.org

le blog des nouvelles technologies

55ème édition de la « Coupe Aéronautique Gordon Bennett »

C’est grâce à la victoire de Vincent Leys et Sébastien Rolland, lors de l’édition 2009, que la France a le privilège d’organiser cette année le départ de la 55ème édition de la « Coupe Aéronautique Gordon Bennett » les 10 et 11 septembre 2011 à Gap-Tallard (05) au coeur des Alpes du sud.

L’an dernier vous avez pu suivre en direct sur notre site la progression des montgolfières.

Le site de la coupe 2011

Voir nos infos précédentes sur ce sujet



Les aérostiers disparus en Adriatique lors de la coupe Gordon Bennet retrouvé

Un bateau de pêche italien a trouvé et récupéré la nacelle du ballon USA2 avec les corps de Carol Davis Rymer (65) et Richard Abruzzo (48).

Leurs corps ont été découverts après que leur ballon a été remonté par le filet d’un bateau de pêche au large de la côte des Pouilles (centre-est), précisent des agences de presse italiennes.

C’est à la fois un beau message, car il est infiniment important pour la famille de savoir ce qui s’est réellement passé en Septembre 2010 sur l’Adriatique.
Il est aussi important aujourd’hui d’avoir un endroit pour les enfants des deux familles où ils peuvent pleurer leurs proches.
La famille qui avait déjà planté un arbre et placé une plaque commémorative le 12/01/2010 au Muséum Anderson-Abruzzes Albuquerque va enfin pouvoir faire son deuil.

Voici la dernière position du ballon équipé comme les autres concurrents d’un système de transmissions de la position par GPS qui avait été communiquée sur radiocom.org:

Aéronautes disparus dans la course Gordon Bennett: l’espoir diminue

Une vaste opération de secours est en cours pour tenter de retrouver les deux aéronautes américains, disparus au dessus de la mer Adriatique, mais les espoirs de les retrouver vivants seraient réduits.

Les aéronautes d’expérience, Richard Abruzzo et Carol Rymer-Davis, participaient à la 54e course Gordon Bennett de ballons à gaz quand le contact a été perdu, mercredi matin.

Les radars croates ont montré le ballon d’une altitude de 1615 mètres plongeant à une vitesse de 80 kilomètres/heure à 180 mètres avant de disparaître des écrans.
Cette vitesse de descente, si elle devait être confirmée, laisse peu d’espoir quant à la survie des passagers.

Un appareil américain s’est joint aux recherches déjà entamées par l’Italie et la Croatie. Les forces croates fouillaient le secteur de l’île Palagruza, une région éloignée et inhabitée.

Leur ballon était équipé d’un téléphone satellite, de radios VHF, d’un transpondeur radar et de deux téléphones cellulaires. Aucun signal provenant de l’émetteur de localisation d’urgence de l’appareil n’a été détecté, même s’il aurait dû s’activer au contact avec l’eau.

M. Abruzzo et Mme Rymer-Davis avaient remporté l’édition 2004 de cette course qui ralliait Thionville, en France, à Vannas, en Suède. Le but est de parcourir la plus grande distance possible avec un maximum de 1000 mètres cube de gaz.

M. Abruzzo est le fils de Ben Abruzzo, qui en 1981 a fait partie de la première équipe à traverser l’océan Pacifique en ballon.

Course GORDON BENNET, un ballon disparu sur l’adriatique

Deux Américains, participant à une course de distance en ballon ont disparu mercredi au-dessus de l’Adriatique, ont annoncé les organisateurs de la compétition.

Les organisateurs de la Gordon Bennett International Gas Balloon Race 2010 ont précisé qu’avait perdu contact tôt mercredi matin avec les deux Américains, Richard Abruzzo et Carol Rymer-Davis.

Le ballon USA2 volait dans une zone balayée par des orages au-dessus de l’Adriatique quand les communications ont été coupées, ont indiqué les organisateurs.

Des équipes de secours italiennes recherchent actuellement l’équipage et les autorités croates ont également été alertées.

Le gouverneur de l’Etat américain du Nouveau Mexique, Bill Richardson, a demandé l’assistance du Département d’Etat américain pour que les militaires américains basés dans la région participent également aux recherches.

« J’ai suivi les opérations pour localiser Richard et Carol toute la journée et je suis confiant qu’on les trouvera bientôt », a déclaré Bill Richardson.

La course, appelée également la Coupe Aeronautique Gordon Bennett, est organisée par la British Balloon et Airship Club, qui est soutenue par le célèbre milliardaire britannique Richard Branson, patron de Virgin.

Le vainqueur de cette compétition est le pilote qui vole le plus loin de son point de départ qui était Bristol, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

via AFP / 30 septembre 2010 06h17

Voir nos précédents articles sur ce sujet.

BALLONS- La 54ème coupe Gordon Bennet en direct

C’est une course centenaire et plus que prestigieuse : parrainée par le milliardaire Richard Branson, la 54 ème édition de la Gordon Bennett a pris son envol de Bristol, en Angleterre, samedi.
Chaque ballon est muni d’un dispositif de suivi, qui transmet la position, altitude, vitesse et la direction de chaque ballon pour contrôler la course. Les trackers utiliser le service de suivi Inmarsat.

Le tracker est constitué d’un récepteur de signaux satellite, et une paire de piles, ce qui donne une valeur d’au moins quatre jours d’autonomier. Un message est envoyé toutes les minutes détaillant la situation du ballon. Chaque « paquet » de données prend deux secondes pour être envoyé vers le satellite. Le message est transmis aux stations au sol d’Inmarsat et de là à Satpro HQ. Enfin, un message est envoyé aux serveurs de GB2010, ce qui nous permet de vous présenter en direct l’information de position pour chaque équipe.

Voir le suivi en direct.

Certains ballons sont également en APRS, comme d’habitude lors de ces vols, vous pouvez retrouver notamment les ballons DC2EH-11 et -13 en APRS , en direct ci-dessous et même le contacter sur 145.2625MHz:




Revoir nos articles précédents sur les vols de DC2EH.

FOCUS CONFERENCES : A l’occasion de Microwave & RF 2013, faites le point sur les dernières avancées de la radio mobile 4G en France

Lancé en 2012, Microwave & RF, nouvel événement professionnel et hautement qualitatif, propose toutes les composantes et innovations en termes d’instrumentation et de test, d’équipements, de composants actifs et passifs, de CEM, ainsi que les logiciels de conception et de simulation, les sous-ensembles, les systèmes et la sous-traitance.

La deuxième édition en avril prochain réunira sur la partie expo quelque 90 exposants, fabricants ou distributeurs de produits ou de technologies. En parallèle, 7 cycles de conférences spécifiques feront le point sur les avancées les plus récentes et les problématiques inhérentes à un marché évolutif et diversifié : CEM, technologie des antennes, RF et optique, Mems RF, Radio mobile 4G,… autant de sujets qui concernent le cœur de métier des ingénieurs et chefs de projets qui visiteront le salon cette année.

En avant-première, présentation détaillée de la conférence du jeudi 11 avril sur les dernières avancées de la radio mobile 4G en France : Quid des standards, quels équipements sont à prévoir, niveaux de performances selon les technologies envisagées,… Cette conférence fera le point sur les réponses à apporter à bon nombre de questions.

Backhaul hyperfréquence de la 4G

Président de session : M. François MAGNE – BLUWAN*

¢ Jeudi 11 avril matin :

·       10h00 :   Evolution des besoins de backhaul pour la radio mobile de 4ème génération

. Animé par : M. Christophe PEPIN, ORANGE.

·       10h30 :   Solutions et Evolution des Faisceaux Hertziens

. Animé par : M. Edouard PEREIRA, ALCATEL

·       11h00 :   Le PmP Millimétrique

. Animé par : M. François MAGNE, BLUWAN

·       11h30 :   Les possibilités du 60GHz

. Animé par : M. Ioan BURCIU, LAAS

·       12h00 :   Technologies décisives: composants RF et innovations

. Animé par : Mr. Gordon COOK, RFMD

* Programme édité sous réserves de modifications

Liste des exposants, thèmes des conférences à jour sur : Microwave-RF.com

Dans la PQR: Les radio-amateurs célèbrent le commando anglais de 1941 – Luc-sur-Mer

Pierre Laurent, maire dans les années 50 et grand-père du maire actuel, Patrick Laurent, avec Gordon Hemmings qui commandait le commando de l'opération Chopper, le 28 septembre 1941.\

L’histoire

L’indicatif spécial TM41LUC, sera activé par les radios amateurs du Calvados (Arac14), samedi 29 et dimanche 30 septembre, pour commémorer l’action audacieuse d’un commando britannique, placé sous les ordres du lieutenant Gordon Hemming, sur la plage de Luc, dans la nuit du 28 septembre 1941.

« Cette opération a été scindée en deux, une partie à Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) et une autre à Luc-sur-Mer », raconte Jean-Jacques Dauquaire, de l’Arac 14.

Sous les tirs de mitrailleuses

Ces raids commandos baptisés Chopper avaient pour but de tester la réactivité de l’état d’alerte des défenses allemandes en Normandie, d’obtenir des renseignements sur les diverses défenses des plages et éventuellement ramener des prisonniers pour interrogatoire.

« Prévue sur Courseulles-sur-Mer à partir de 22 h 30, et à la suite d’une erreur de navigation, l’opération a eu lieu à Luc. »

Détectés rapidement, les commandos essuient des tirs de mitrailleuses, alors qu’ils atteignaient le mur du bord de plage surmonté de barbelé.

« Sous les tirs et les fusées éclairantes, il a fallu se replier. Deux commandos blessés, dont un sérieusement, tombent à l’eau et seront repêchés par le sergent Hewlett, mais il manque deux hommes. »

Ces derniers ne rentreront jamais en Angleterre : Elwyn Edwards et Cyril Denmanevans furent fauchés par les tirs sur la plage. Ils seront inhumés dans le cimetière de l’église de Luc, avec les honneurs militaires de l’armée allemande.

Après la guerre, le capitaine Gordon-Hemming, venu visiter la tombe de ses deux hommes tombés à Luc, exprima son désir d’être enterré à leurs côtés.

« À son décès, en 1994, ce souhait a été exaucé. Ses cendres reposent auprès d’eux depuis le 21 septembre 1994 et son épouse est venue le rejoindre en septembre 2007. »

Une place du village porte leur nom et une stèle a été érigée sur la plage pour rappeler l’épopée glorieuse de ces valeureux soldats.

. « Nous serons une dizaine de personnes du Calvados ce week-end et nous allons contacter un maximum de stations françaises et étrangères via les ondes, pour commémorer cet événement et par la même occasion faire connaître notre village », souligne Jean-Jacques Dauquaire. Il y aura 2 à 3 émetteurs, une antenne, mais aussi une valise de la résistance avec un poste émetteur datant de la Seconde Guerre mondiale.

Samedi 29 et dimanche 30 septembre, de 10 h à 18 h, stèle commémorative près de la plage.

via Ouest France

Hurricane Tracker


La saison des ouragans s’étend du début juin à la fin novembre. Le Mexique, l’Amérique centrale, les Antilles, la côte du golfe du Mexique et la côte Est des États-Unis sont les régions les plus menacées. Les tempêtes dévastatrices peuvent causer des dommages considérables aux infrastructures, coupant l’accès aux transports, aux secours d’urgence, aux soins de santé, ainsi qu’à l’eau et à la nourriture.
Hurricane Tracker. Vous permet de suivre l’évolution des ouragans.
Liste des noms des ouragans pour la saison cyclonique 2012: Alberto, Beryl, Chris, Debby, Ernesto, Florence, Gordon, Helene, Isaac, Joyce, Kirk, Leslie, Michael, Nadine, Oscar, Patty, Rafael, Sandy, Tony, Valérie, William.
Cette liste de noms est la même que celle de la saison cyclonique 2006. Les noms qui ne seront pas retirés de cette liste seront à nouveau utilisés lors de la saison 2018.

via aircom-poste

Le transistor à un seul atome

Depuis combien de temps n’a-t-il plus été question ici de la loi de Moore ? Tel le monstre du Loch Ness, le sujet réapparaît périodiquement. La dernière fois, c’était en mai 2011. Vous n’ignorez pas que la loi de Moore, énoncée en 1965 par Gordon Moore, ingénieur chez Fairchild puis cofondateur d’Intel, puis révisée en 1975, dit que le nombre de transistors intégrés sur une puce de silicium doublait tous les deux ans. Il ne s’agit aucunement, bien sûr, d’une loi physique, mais d’une extrapolation empirique, bien pensée cependant, puisqu’elle a toujours été vérifiée jusqu’à aujourd’hui.

Des chercheurs de l’université Purdue dans l’Indiana (États-Unis) viennent de lui donner subitement un sérieux coup de vieux, en fabriquant un transistor constitué d’un seul atome, en l’occurrence un atome de phosphore intégré dans une matrice de silicium. Cela représente la limite physique finale de l’intégration au sens où nous la connaissons, puisque l’atome est la plus petite partie de la matière. Si l’on considère les conséquences possibles de cette découverte sur l’intégration et si la loi de Moore devait continuer d’être vérifiée, il aurait fallu que ce saut de puce ne soit fait qu’en 2020.

En fait, huit ans ne seront pas de trop pour espérer en tirer un bénéfice réel, car pour l’instant, si le transistor à un seul atome fonctionne, ce n’est hélas que dans des conditions extrêmes puisqu’il doit travailler à -235 °C et que son industrialisation, si elle est un jour possible, n’est pas envisagée avant quinze ou vingt ans.

Découvrez ce minuscule transistor en vidéo
via ELEKTOR

Arrêt des recherches visant à retrouver deux aérostiers américains disparus au-dessus de l’Adriatique

ROME (AP) — Les garde-côtes italiens ont annoncé lundi la fin des opérations de recherche destinées à retrouver deux aérostiers américains portés disparus depuis mercredi dernier au-dessus de l’Adriatique, alors qu’ils participaient à une course en ballon.

Les recherches ont été arrêtées à 15h30 locales (13h30 GMT) après l’échec d’une ultime tentative visant à localiser Richard Abruzzo, âgé de 47 ans, et Carol Rymer Davis, âgée de 65 ans, a précisé le lieutenant Massimo Maccheroni, porte-parole des garde-côtes.

Il a expliqué qu’aucun élément n’avait été trouvé lors des recherches sous-marines permettant de mener aux deux disparus.

Le contact avec les deux aérostiers expérimentés avait été perdu mercredi. D’après les organisateurs de l’édition 2010 de la Gordon Bennett Gas Balloon Race, leur ballon a plongé vers la mer à 80km/h, et les deux aérostiers ont vraisemblablement été tués. Les deux Américains avaient remporté l’édition 2004 de la course.
source: AssociatedPress

Revoir nos articles précédents sur ce sujet