RADIOCOM.org

le blog des nouvelles technologies

Ballon perdu pour la tentative BRAQ 2011-10

Ce dernier vol de 2011 qui s’est déroulé le 6 novembre n’aura pas malheureusement permis de récupérer le ballon qui n’a pas été retrouvé.

Ce nouveau vol d’essai devait permettre de tester la gestion de la stabilisation en altitude du ballon et la commande de descente sur une zone choisie.

Voir nos infos précédentes sur ce sujet.

Le dernier vol du ballon du groupe BRAQ pour 2011 annoncé

La tentative BRAQ 2011-10 est annoncée par le groupe BRAQ: 5 ou 6 Nov 2011
Rappelons qu’il s’agit de continuer les essais de mise au point d’un ballon en vue d’une tentative de traversée transtlantique ralliant le Québec au continent européen en utilisant un ballon stabilisé en altitude dans le jet-stream.

Un dernier vol pour 2011, avec un contrôleur de vol devant permettre un vol à altitude pré-progammée (entre 13,000 et 15,000 pieds ) et un contrôle de la descente, pouvant nous permettre de choisir un endroit satisfaisant pour la récupération.

Au court du vol si tout semble bien fonctionné, j’enverrai au contrôleur la commande de changer son altitude de vol, et essaierai d’amener le ballon le plus bas possible, pour pouvoir le filmer.

La descente pourrait donc se faire en pallier et nous permettre d’établir un contact visuel avec le ballon, avant d’envoyer la commande final pour l’aterrissage.

Plus de détails sur cette mission: www.radiocom.org/radioamateur/ballon-du-braq-un-dernier-vol-pour-2011/

et sur le site du BRAQ: raqi.ca/braq/

Ballon du BRAQ – Un dernier vol pour 2011

Un dernier vol pour 2011, avec un contrôleur de vol devant permettre un vol à altitude pré-programmée et un contrôle de la descente, pouvant nous permettre de choisir un endroit satisfaisant pour la récupération.

La descente pourrait se faire en pallier et nous permettre d’établir un contact visuel avec le ballon, avant d’envoyer la commande final pour l’atterrissage.

BRAQ 2011-10:

Depuis le lancement 2011-8 ou nous avions confirmé qu’il est possible de dégonfler un ballon d’hélium, nous avons développé une valve mue par un servomoteur, et aimerions en tester le fonctionnement.

Nous désirons vérifier dans cette nouvelle envollée que l’on peut utiliser cette valve, pour contrôler l’altitude du ballon.

Une pompe est également actionnée par le contrôleur pour permettre de délester pour remonter au besoins

Le vol utilisera donc un ballon de 200g et le contrôleur V4.1 , dont le GPS fournit au microprocesseur les données de vol. Le logiciel a été modifié pour une altitude de vol spécifique.

Le ballon montera jusqu’à cette altitude au rythme d’ environ 700’/min

Lorsqu’atteinte le contrôleur conmencera son contrôle et larguera de l’hélium peu à peu du ballon, pour décroître et essayer ensuite de maintenir le traux d’ascension/descente entre -50/+50 pieds/minute.

Lorsque le ballon aura atteint son temps de vol préprogrammé ou s’il sort des limites de notre terrain de jeu, la valve sera ouverte pour faire atterrir le ballon. Si le ballon n’est pas au sol après 30 minutes, le ballon sera largué et la charge descendra en parachute.

La caméra légère sera installé sous la charge et prendra des photos vers le sol.

La tentative pourrait avoir lieu les 15, 16, 23, 29 ou 30 Oct. 2011 selon la météo.

Indicatif APRS: VE2WMG-11

En savoir plus

Ballons – Une nouvelle mission pour le groupe BRAQ

Le groupe BRAQ (Ballons RAdioamateurs du Québec) trés actif doit lâcher un nouveau ballon: de 1.500g qui emportera deux caméscopes pour des prises de vue en altitude.

Les conditions demeurent favorable pour un lancement demain matin vers 9 :30 a partir de St-Hugues
On nous annonce un ciel bien dégagé, ce qui devrait permettre la lancement de BRAQ 2011-9.
via ON4GB

Nouveau vol d’essai pour le ballon du BRAQ: mission BRAQ2011-8

En utilisant un ballon de 200g et 74pi cu d’hélium, il est possible de monter jusqu’à 50.000pieds.
Nous désirons vérifier si ces nouveaux ballons reçus de Chine peuvent rencontrer cette spécification.

Nous voulons également vérifier s’il est possible de vidanger de l’hélium en ouvrant le goulot pour pouvoir se servir de cela pour notre traversée de l’Atlantique.

Nous monterons jusqu’à 40.000pieds où par code DTMF, la valve sera ouverte, et nous suivrons le comportement du ballon et son altitude.

Si près de 48.000 pieds le ballon n’a pas ralenti son ascension, je le larguerai avant qu’il n’éclate.

Le module de contrôle est le même que celui utilisé dans le dernier vol BRAQ2011-7. Son système de tracking est constitué d’un microtrak 300 et d’un GPS Inventek, Un FRS reçois les commandes et un contrôleur DTMF de 3 relais, nous permet le contrôle.

Ce ballon transportera une répétitrice radioamateur de type “crossband UHF –> VHF”. Il est prévu que cette répétitrice aura une très grande portée et nous espérons que plusieurs souhaiteront profiter de cette occasion pour se faire entendre via le ballon.

La fréquence d’entrée est 445.525 Hhz avec une tonalité de 103.5 Hz et la fréquence de sortie est 145.560 Mhz. La puissance d’émission sera d’environ .5 watts

Gerry VE2AW animera en français et en anglais le réseau BRAQ; on demande aux stations qui participeront d’utiliser l’alphabet phonétique international pour s’identifier; on vous demandera ensuite votre prénom ainsi que d’identifier votre emplacement (QTH). Une carte QSL commémorative sera acheminée pour tout contact radio qui sera confirmé par l’animateur (Gerry).

via BRAQ Ballons RAdioamateurs du Québec

LANCEMENT DE BRAQ2011-7 prévu cette semaine

Le team BRAQ prépare un nouveau test avec 2 ballons.
Un lancement simultané de 2 ballons, dont l’un transportant une caméra digitale et un camescope, dans l’espoir de prendre des photos et vidéo de l’autre ballon en vol et de son parachute au moment de la descente. Ce sera aussi le test ultime pour les ballons chinois de 200g

La bonbonne d’hélium ‘M’ sera divisé entre les deux ballons pour avoir un taux d’ascension identique. Des ballons chinois de 200g seront utilisés, à nouveau et nous permettrons de vérifier si c’est bien la mauvaise qualité de ceux-ci qui avait fait en sorte que les 2 ballons de 200g utilisés lors du vol BRAQ2011-6 avaient éclatés près de 15,000 pieds ou si c’est le frottement entre eux.

info Andy ON4GB
Voir notre article précédent pour + d’infos.

Le team BRAQ prépare un nouveau test avec 2 ballons

Un lancement simultané de 2 ballons, dont l’un transportant une caméra digitale, dans l’espoir de prendre des photos de l’autre ballon en vol et de son parachute au moment de la descente. Ce sera aussi le test ultime pour les ballons chinois de 200g.

1 er ballon Construit par Ronald VE2JOR, cette charge pèse 454g

Tout est installé dans une boite de styromousse peinte avec de la peinture en vaporisateur « Tamiya color for plastic » qui rend celle-ci bien visible et n’ajoute pas de poids supplémentaire.

Le tracker est composé d’un opentracker smt, d’un MX146 lv 5V, d’un GPS Garmin15 et d’une antenne active de Garmin et utilise l’indicatif VE2JOR-11

L’alimentation se compose de 4 piles AA de 2600ma lithium SAFT à 3.6V chacune.

Une antenne EFHW équipe ce tracker.

Un ballon chinois de 200g sera utilisé, à nouveau et nous permettra de vérifier si c’est bien la mauvaise qualité de ceux-ci qui avait fait en sorte que les 2 ballons de 200g avaient éclatés près de 15,000 pieds ou si c’est le frottement en eux.

Le ballon sera gonflé de 39pieds cu d’hélium pour un lift de 2.1lbs nous donnant une altitude d’éclastement de 64,000pieds et un taux d’ascension de 910’/min.

2e ballon
Le contrôleur version légère sera utilisé.
Tout est installé dans une boite de Foam de 8″ x 6.5″ x 5″ pour le protéger du froid.
J’en suis arrivé à la fin de l’assemblage à 530g ou 1.18lbs

Le lancement pourrait avoir lieu entre le 19 juillet et le 31 juillet le 21 juillet.

via raqi.ca/braq/

Le groupe BRAQ estime que la cause de son dernier échec vient de la mauvaise qualité des enveloppes chinoises


Dans un courrier qu’il a adressé à son fournisseur, VE2WMG photos à l’appui pointe du doigt la mauvaise qualité des enveloppes de ballons hélium 200 grammes achetées pour ces vols transatlantiques et pour lesquels il avait déjà en 2010 signalé un éclatement prématuré lors d’une tentative transatlantique précédente:

Braq 2011

Lundi dernier, 20 Juin 2011, je tente d’utiliser, deux d’entre eux avec le même dysfonctionnement, mais encore une fois, ils explosent prématurément, gâte mon vol et l’hélium, à 15 922 ‘ avec seulement 30CU’ d’hélium dedans.

Je demande pour le remplacement d’entre eux (10 x 200g) sans aucun coût pour moi (Ballon et d’expédition) dès que possible.

info transmise par Andy ON4GB

Pour info, le BRAQ trés actif s’apprête à lâcher un nouveau ballon dans les jours prochains dont la mission cette fois est différente:

Ce ballon transportera une répétitrice radioamateur de type “crossband UHF –> VHF”. Il est prévu que cette répétitrice aura une très grande portée et nous espérons que plusieurs souhaiteront profiter de cette occasion pour se faire entendre via le ballon.

Le fréquence d’entrée est 445.525 Hhz avec une tonalité de 103.5 Hz; et la fréquence de sortie est 145.560 Mhz. La puissance d’émission sera d’environ .5 watts

via raqui.ca

Ballon du BRAQ récupéré, tentative transatlantique à reprogrammer

VE2WMG: Ce n’est pas réussi, même pas sorti du Québec, mais on a encore l’équipement.
Vol d’Acton Vale a Sherbrooke seulement, Altitude maximale atteinte : 15922 pieds, 1 heure 46 minutes.
Trajets sur APRS.FI

Nous faisons face a un dilemme. Si nous utilisons de longue cordes de 25 mètres, les ballons ne se touchent pas, car l’électricité statique les éloigne les uns des autres, mais l’essai de l’an passé avait échoué car les cordes se sont emmêlées.
Si nous raccourcissons les cordes, les ballons sont forcés les uns contre les autres, et c’est possiblement la cause des éclatements.

La clef de cette mission est d’utiliser le courant Jet et de voyager en utilisant la vitesse de celui-ci. Pour cela, le ballon devra se tenir entre 20k et 45k pieds ou la vitesse maximale du courant jet se situe à près de 30k’.

La trajectoire varie et ressemble à la photo , ce qui représente une trajectoire pouvant atteindre 7,000km.

La vitesse moyenne aussi peut varier, je l’ai calculer à quelques reprises et j’arrive à environ 75noeuds, soit 138km/hr.
Michel

via raqui.ca

Echec de la tentative de traversée de l’Atlantique par le ballon du BRAQ, précisions.

VE2WMG communique:
Ne cherchez pas le ballon, ce fût un échec, 2 ballons ont éclatés vers 15.922′ (4.850 mètres) et la charge a été récupérée à SHERBROOKE,chez Mr Daniel Gauthier, après un vol de seulement 1H46’.

Je n’ai pas trouvé de raison plausible à l’éclatement prématuré, et c’est encore plus étrange que 2 ballons ont eu la même idée.
La seule qui me veint entête, c’est une remarques de Serge VE2HLS, qui trouvait que les ballons ne semblaient pas uniforme en épaisseur.

On va regarder sur la vidéo, c’est peut-être plus apparent.