RADIOCOM.org

le blog des nouvelles technologies

BallastHalo 5 lâcher prévu en fin d’après-midi

Le lancement du ballon Anglais initialement est prévu ce samedi 10/07/10 à 18:00 UTC de Churchill College , Cambridge.

Ce ballon dont la finalité est la traversée de l’Atlantique doit tester avec ce vol les réservoirs de ballast. Il emportera une balise en RTTY FSK 50 bauds, shift 350, AScii-8, 1,5 stop, no parity sur 434.075 MHz et une balise CW et Hellschreiber (Feld-Hell) sur 434.070 MHz.

Le mode Hellshcreiber est inhabituel sur un lâcher de ballons et cela est peut-être une première. Hellschreiber est potentiellement un très bon format très puisqu’il s’appuie sur le cerveau humain afin de décoder les caractères à partir des pixels affichés sur l’écran du PC . Le cerveau humain peut encore interpréter les caractères, même dans des conditions difficiles.

Hellschreiber peut être décodé par le logiciel fldigi. Toutefois, actuellement, il n’est pas inclus dans dl-fldigi mais le sera à l’avenir.

Ci-dessous le plan de vol:

Voir nos infos précédentes sur cette tentative.

TRACKING:


BallastHalo 5 Lancement reporté au 10/07/2010

Le lancement du ballon Anglais initialement prévu pour aujourd’hui est reporté au samedi 10/07/10 à 18:00 UTC de Churchill College , Cambridge.

Ce ballon dont la finalité est la traversée de l’Atlantique doit tester avec ce vol les réservoirs de ballast. Il emportera une balise en RTTY FSK 50 bauds, shift 350, AScii-8, 1,5 stop, no parity sur 434.075 MHz et une balise CW et Hellschreiber (Feld-Hell) sur 434.070 MHz.

Le mode Hellshcreiber est inhabituel sur un lâcher de ballons et cela est peut-être une première. Hellschreiber est potentiellement un très bon format très puisqu’il s’appuie sur le cerveau humain afin de décoder les caractères à partir des pixels affichés sur l’écran du PC . Le cerveau humain peut encore interpréter les caractères, même dans des conditions difficiles.

Hellschreiber peut être décodé par le logiciel fldigi. Toutefois, actuellement, il n’est pas inclus dans dl-fldigi mais le sera à l’avenir.

Ci-dessous le plan de vol:

Voir nos infos précédentes sur cette tentative.

Ballon anglais BallastHalo 4, lâcher prévu samedi 13 février

Le ballon anglais BallastHalo 4 est prévu au décollage samedi 13 février à 15:00 UTC de Cambridge, UK.
Les prévisions actuelles donnent une direction vers Oxford et ensuite vers le Sud de la France.
Des reports d’écoute sont demandés tout au long du parcours.
Veuillez envoyer un mail à: jacoxon@googlemail.com si vous souhaitez participer.

La télémétrie est transmise sur 434.075 MHz, 50-baud RTTY ASCII-8, 350Hz shift, 1.5 stop bits, no parity avec 10 mW, sous l’indicatif « ATLAS » ainsi qu’une balise CW 10mW, sur 434.225.

[geo_mashup_map]

OBJECTIFS poursuivis:
Comme pour le vol précédent BallastHalo 3
-Test des réservoirs de ballast en vue d’un futur vol trans-atlantique baptisé «AtlanticHalo».

-Atteindre une altitude flottante, après 30 minutes videz 100ml de ballast, attendre30 minutes videz 100mls, et répéter jusqu’à ce que les ballasts soient vides.

Le but de ce vol préparatoire à un vol transatlantique est de tester un nouveau système de valve afin d’obtenir une stabilisation d’altitude, au cours du vol précédent du 15 décembre, l’ordinateur de vol qui pilotait le système des ballasts n’a pas fonctionné et le ballon est monté en altitude au lieu de se stabiliser.

Voir nos infos précédentes sur BallastHalo.

Le ballon anglais BallastHalo 3 retrouvé dans un champ en France

Parti le 15 décembre dernier à 15 heures UTC, il a parcouru 419 kilomètres et volé pendant 6 heures 15 minutes. Le ballon a éclaté à une altitude d’environ 30,5 km et est descendu en parachute.
hallo3

OBJECTIFS poursuivis:
-Test des réservoirs de ballast en vue du vol trans-atlantique « AtlanticHalo ».

-Atteindre une altitude flottante, après 30 minutes videz 100ml de ballast, attendre30 minutes videz 100mls, et répéter jusqu’à ce que les ballasts soient vides.

Le but de ce vol préparatoire à un vol transatlantique était de tester un nouveau système de valve afin d’obtenir une stabilisation d’altitude, mais l’ordinateur de vol qui pilotait le système des ballasts n’a pas fonctionné et le ballon est monté en altitude au lieu de se stabiliser.

La charge utile a été retrouvée par un promeneur dans un champ près de Sées en France, à l’heure actuelle le team organise le retour par la poste.

Le ballon transmettait sa télémétrie sur 434.075 MHz, en RTTY avec 10 mW sous l’indicatif « ATLAS » ainsi qu’une balise CW 10mW, sur 434.225.
source: pegasushabproject.org.uk
Voir notre info précédente sur ce ballon.

Prochain test pour le ballon transatlantique du Québec

Dernier essai avant le grand départ pour les Oms du BRAQ (Ballons Radioamateurs du Québec), il s’agit d’effectuer la traversée de l’atlantique du Canada à l’Europe grâce à un ballon hélium avec stabilisation d’altitude.

En préparation de ce vol transatlantique, le BRAQ va lancer un groupe de 3 ballons de 200g et 800g, et tenter de contrôler l’altitude du vol entre 15.000 et 30.000 en larguant des ballons et du lest.

Pour simplifier la préparation de chaque envollée, les différentes pièces d’équipement sont assemblées par module, et ensuite ceux-ci sont attaché l’un au dessous de l’autre, pour composer ce que nous appelons la chaine de lancement.

Ainsi le BRAQ minimise les risque d’interférences entre ceux-ci et rend leur fonctionnement autonome. Le désavantage en est la nécessité d’avoir plus de piles, et une augmentation du poids total. Par contre la fiabilité de l’ensemble en est augmentée.

Les équipements sont installés dans des boites de foam, ou dans des tranches de styromousse, et inséré dans une enveloppe de nylon très résistant et imperméable.
Ce prochain test permettra d’essayer la balise HF.
(La balise HF de 4 Watts transmettra la position GPS du ballon en CW sur la bande 30 mètres)

Le prochain test devrait avoir lieu le week-end du 2 et 3 octobre prochain.

Plus d’infos sur le site du BRAQ

Voir nos articles précédents sur ce sujet.

A voir également nos articles précédents sur les tentatives de vol transtlantique:
http://www.radiocom.org/radioamateur/ballon-anglais-bh-5/
http://www.radiocom.org/radioamateur/infos-ballon-anglais-ballasthallo-4/
http://www.radiocom.org/radioamateur/ballon-anglais-ballasthalo-4-lacher-prevu-samedi-13-fevrier/
http://www.radiocom.org/radioamateur/le-ballon-anglais-ballasthalo-3-retrouve-dans-un-champ-en-france/
http://www.radiocom.org/radioamateur/ballon-transatlantique-sdg-10-prevu-demain/
http://www.radiocom.org/radioamateur/ballon-transatlantique-spirit-of-knoxville/

La nacelle du ballon radioamateur BH4 récupérée par PD3EM

La nacelle était suspendue 50 centimètres au-dessus de l’eau d’un canal. La triangulation n’a pas été rendue facile, la balise cw n’émettant qu’une minute toutes les 3 minutes.
PD3EM était déjà venu sur les lieux les jours précédents mais n’avait pas pu faire de relevés correctement en raison aussi d’une météo exécrable. Hier il est revenu sur les lieux avec une antenne 4 éléments et son portable TH-F7, à environ 700 mètres au nord-nord-est de son emplacement de la veille. Après avoir attendu pendant environ 10 minutes, il a entendu à la balise et l’a relevé vers le 160-175 degrés.

PD3EM: Je suis allé à deux endroits de plus qu’avant où j’ai pu trianguler un emplacement probable de BallastHalo 4. Lorsque je suis arrivé près de la position calculée, j’ai entendu la balise assez fort et eu la certitude que j’allais la trouver.

Vous pouvez voir sur Google Earth les différentes positions de PD3EM pour ses recherches et la position de la nacelle.


La nacelle a été récupérée entre le village de Giessenburg et de Laag Blockland (Hollande).

Félicitations à Elmar PD3EM pour sa persévérance !

Dans cette expérience, on retiendra l’apport de la micro-balise uhf et son autonomie. Sans elle il aurait fallu attendre qu’un promeneur retrouve la nacelle.

INFOS Ballon anglais BallastHallo 4

Dernière minute:
Lancement échoué, portance insuffisante, charge utile récupérée, un autre jour…

Rappel: Le ballon anglais BallastHalo 4 est prévu au décollage samedi 13 février à 15:00 UTC de Cambridge, UK.

La télémétrie est transmise sur 434.075 MHz, 50-baud RTTY ASCII-8, 350Hz shift, 1.5 stop bits, no parity avec 10 mW, sous l’indicatif « ATLAS » ainsi qu’une balise CW 10mW, sur 434.225.

Vous pouvez suivre en direct les déplacements du ballon réalisés avec les reports de positions envoyées par les écouteurs.

Le but de ce vol préparatoire à un vol transatlantique est de tester un nouveau système de valve afin d’obtenir une stabilisation d’altitude, au cours du vol précédent du 15 décembre, l’ordinateur de vol qui pilotait le système des ballasts n’a pas fonctionné et le ballon est monté en altitude au lieu de se stabiliser.
La stabilisation de l’altitude est prévue à 20.000 mètres.

Vos reports d’écoute sont demandés tout au long du parcours,
par mail à: jacoxon@googlemail.com