Explosion d’août 2020 à Beyrouth (Liban) : les nitrates d’ammonium, engrais chimiques, en cause

Comme dans le cas de l’usine d’AZF à Toulouse, la violente et meurtrière explosion à Beyrouth trouve son origine dans la fabrication d’engrais chimique azoté utilisé massivement dans l’agriculture conventionnelle, dans un contexte géopolitique particulièrement instable.

Leave a Reply