Les microplastiques ont envahi les lagons de Polynésie française où sont cultivées les perles

Pour la première fois, une étude à grande échelle sur les microplastiques, coordonnée par l’Ifremer a été menée dans trois lagons de Polynésie française où des huîtres perlières sont élevées. Les résultats publiés cet été montrent que ces zones, pourtant peu peuplées et soumises à une faible pression touristique, portent la marque d’une contamination significative aux microplastiques.

Leave a Reply