logo-googlesource: La Tribune – Le groupe américain consent à aller dans le sens d’un « droit à l’oubli » des données personnelles sur internent en lançant un formulaire pour supprimer des résultats de recherche.

« Inappropriées, hors de propos ou obsolète ». Ce sont les seules raisons qui pourront justifier la suppression de résultats sur le moteur de recherche Google. Ce dernier s’est plié jeudi à une décision de la justice de l’UE en faveur d’un « droit à l’oubli » en lançant un service en ligne destiné aux citoyens européens. Le géant du web a déclaré dans un communiqué :

« Pour se mettre en conformité avec l’arrêt récent de la justice européenne, un formulaire est désormais disponible pour les Européens qui veulent demander la suppression de résultats sur notre moteur de recherche »

Une décision sous contrainte

En savoir plus