Source: ARCEP – Au 30 septembre 2013, le nombre de cartes SIM en service atteint 75,5 millions, en croissance de 727 000 par rapport au trimestre précédent et de 3,6 millions sur un an. Le taux de pénétration atteint 115,2%, en croissance sur 1,2 point sur le trimestre. Hors cartes MtoM, il s’établit à 105,3% (+ 0,5 point en un trimestre).

La croissance est portée par l’augmentation du nombre de forfaits (59,6 millions au 30 septembre 2013) : le nombre de clients ayant souscrit un forfait classique atteint 53,1 millions, en croissance de 1,1 million sur un trimestre ; le nombre de forfaits MtoM atteint 6,5 millions au 30 septembre 2013, en progression de 400 000 sur le trimestre. En revanche, la chute du nombre de cartes prépayées en service se confirme. Depuis trois trimestres, le recul est supérieur à 700 000 par trimestre (- 741 000 au troisième trimestre 2013).

En métropole, le nombre de cartes SIM est de 72,8 millions, dont 64,9 millions souscrites auprès des opérateurs de réseau, soit un accroissement de 681 000 sur le trimestre (+ 5,7% par rapport à septembre 2012) et 7,9 millions de cartes souscrites auprès d’opérateurs virtuels (MVNO), correspondant à une part de marché de 10,8%.

Grâce au développement des offres forfaitaires sans engagement, la part des forfaits libres d’engagement s’accroît un peu plus chaque trimestre depuis le premier trimestre 2012 et a doublé en moins de deux ans. Elle atteint près de 41% fin septembre 2013, alors qu’elle était inférieure à 20% à la fin de l’année 2011.

Dans les départements et collectivités d’outre-mer, le nombre de cartes SIM en service s’élève à 2,7 millions à fin septembre 2013, en croissance de 31 000 sur le trimestre mais globalement stable par rapport à septembre 2012. Cette progression provient quasi exclusivement de l’accroissement du nombre de cartes prépayées (+29 000 sur le trimestre). Ces dernières représentent plus de la moitié du nombre total de cartes SIM outre-mer contre 20% seulement en métropole.