SOURCE: www.franceinfo.fr – Alors même que les géants de la téléphonie mobile et de l’Internet nous parlent de 4G et de fibre optique, certains endroits en France ne sont toujours pas connectés. On les appelle les zones blanches. Si vous en faites partie : un espoir ! Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) associatifs. Créés localement par des bénévoles, ils se développent depuis quelques années un peu partout en France. Notamment dans l’Yonne, à une heure et demi de Paris, où s’est rendue Alice Serrano.

J’y ai rencontré Sandrine. Cette parisienne s’est installée il y a trois mois dans un hameau de 6 maisons situé à une trentaine de kilomètres au sud ouest d’Auxerre. Là-bas, Internet n’est qu’un doux rêve. Pas assez rentable pour les fournisseurs traditionnels.

Sandrine, elle, a un besoin urgent d’être connectée pour sa recherche d’emploi. Elle entend alors parler de PC Light, un FAI associatif crée il y a un an dans l’Yonne : « Je les appelle un jeudi, le samedi, ils viennent installer l’antenne au dessus de mon toit » explique cette quinquagénaire. »Et ça marche tout de suite ! Et puis j’aime leur esprit asociatif, proche des gens ».

Continuez la lecture: http://www.franceinfo.fr/high-tech/le-plus-france-info/plus-fournisseurs-d-acces-1138677-2013-09-12