France Télécom doit entériner mardi lors de son assemblée générale son changement de nom, ce qui lui permettra d’adopter au 1er juillet « Orange » comme bannière unique dans tous les pays où le groupe est présent, mais aussi de couper les ponts avec son passé. France Télécom va en effet demander mardi à ses actionnaires de voter la transformation de sa dénomination sociale en « Orange », lors d’une assemblée générale extraordinaire, dernière étape d’un processus engagé de longue date.

Le changement de nom parachèvera un chantier engagé depuis plusieurs années, avec l’unification sous le nom Orange de… lire la suite de l’article sur Les échos