Les populations couvertes par les réseaux de NRJ, Lagardère Active, RTL et NextradioTV se révèlent bien inférieures aux données attendues.

Un dossier complexe et embarrassant pour le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Pressé par les parlementaires de rendre public la population couverte par les grands réseaux de radio, le CSA a enfin les chiffres. Le problème, c’est que ces nouvelles données posent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent, et le CSA ne sait qu’en faire…

Continuez la lecture