L’opérateur a annoncé jeudi 6 décembre que son forfait le plus bas, à deux euros par mois, doublait le temps de communication disponible, pour passer d’une à deux heures, et était désormais pourvu de SMS illimités.

Lors de son arrivée sur le marché en janvier, Free avait bousculé le secteur avec deux forfaits défiant toute concurrence, l’un à 19,99 euros par mois -sans engagement ni téléphone fourni mais avec internet (3 gigaoctets), SMS/MMS illimités et appels illimités vers 40 destinations- et l’autre à 2 euros, couplant 60 minutes de communications et 60 SMS. Pour les abonnés Freebox (télévision, internet et téléphonie fixe), ils passent resepctivement à 15,99 euros et 0 euro.

-> Lire « Bouygues s’apprête à porter plainte contre Free et Orange »

Ouverture aux « hotspots »

Mercredi, Free a décidé de rendre son forfait à 2 euros encore plus attractif. Outre les deux heures de communications et les SMS illimités, il offre désormais « un accès à internet illimité » via le réseau de quatre millions de « hotspots » -soit le wifi des box des particuliers abonnés à Free en France métropolitaine- sur lesquelles les téléphones équipés de la technologie EAP-SIM se connectent automatiquement lorsqu’ils se trouvent à proximité…

Continuez la lecture