Le lanceur russe Soyouz a mis en orbite le deuxième satellite du système Pléiades d’observation de la Terre développé par le CNES le 2 décembre depuis la Guyane française. Pléiades-1B a rejoint son jumeau Pléiades-1A placé à 694 km d’altitude il y a à peine un an. Les deux satellites circuleront de part et d’autre de l’orbite de façon à rendre possible la revisite quotidienne d’un même point du globe.

Continuez la lecture sur ESA Informations Locales FranceESA I