L’ANFR avait en effet imposé par courrier recommandé à la société détentrice du panneau de faire cesser le brouillage au plus tard le 23/11.

Il n’y a plus ce soir de brouillages dues aux raies parasites de l’alimentation à découpage non filtrée, associée à une fabrication non respectueuse des normes CEM (moteurs électriques non découplées, fils électriques non blindés, pas de mise à la terre).

Continuez la lecture

Plus de détails sur notre info du 9 Septembre 2012