Le Wattmètre construit ici est extrêment simple à reproduire et est destiné à mesurer des puissances HF faibles allant jusqu’à 5 Watts. Comme le montre son schéma, il est constitué d’une petite charge fictive de 50 Ohms faite de 3 résistances céramique de 150 Ohms 5 Watts montées en parallèle, ce qui permettrait de dissiper une puissance allant jusqu’à 15 Watts. La charge fictive est montée dans un petit compartiment blindé fait à l’aide de chutes de bakélite cuivrée simple face.Une diode 1N914 récupère l’alternance positive HF pour l’envoyer vers un circuit de mesure via un condensateur by-pass de 1nF. La tension positive récupérée est dirigée vers un galvanomètre de 500uA via une résistance ajustable d’étalonnage ( ou un potentiomètre ).

Continuez la lecture