« Après avoir étudié 300 disques durs vendus aux enchères sur eBay, l’université de Glamorgan a conclu que 34 % des disques durs achetés contenaient encore des données confidentielles : dossiers médicaux, fichiers de comptabilité, données de la défense américaine, etc…
En effet, lorsque vous supprimez un fichier ou formatez un disque dur ou une clé USB, le système n’efface pas vraiment les…
Continuez la lecture