Pour clore la visite, Isabelle Dilhac (préfet de la Meuse) s’est ensuite rendue sous la chapelle. Dans cette salle, les radioamateurs de la Meuse avaient rassemblé divers postes radio de l’époque de la Guerre 14-18. Ils avaient également activé un poste à l’extérieur de l’Ossuaire.

via EST REPUBLICAINlire l’article au complet