Ayant écouté en silence ce mardi 30 octobre les différents contacts sur le Relais de Lyon R3x, la peine de chacun des amis Lyonnais était au rendez-vous.

Georges était l’archétype, de la disponibilité, de l’élément fiable intellectuellement et techniquement.

Artisan au REF, en compagnie de F2MM et F5AD à la mise en place des premiers relais Français dans les années 1975/78 sous la Présidence de F9FF, j’avais éprouvé une grande satisfaction quelques années plus tard lorsque Georges F1DFN, s’était intéressé à la relève. Puis ensuite la CNRB sous son impulsion a fait son chemin.

Nous venons de perdre un Om :

* De caractère dont la fermeté était liée à la compétence

* Dévoué à la cause radioamateur régionale, nationale et au-delà

* Formateur par sa connaissance théorique conjuguée à une grande expérience terrain

* Disponible 24/24 pour que les relais fonctionnent ou pour un Om dans le besoin.

A cela, ajoutons les dépenses personnelles préférées à l’investissement Relais, qu’aux vacances. La mise à disponibilité d’un matériel de mesure très onéreux à titre individuel. Un nombre de kilomètres voitures importants pour la cause Relais et réunions nationales.

Au coeur des départements, ceux qui se sont investit pour la collectivité, sont des valeurs souvent mal récompensées par un silence involontaire lié à une forme de timidité et respect.

Nous nous inclinons devant un pilier technique du radioamateurisme Français qui a fermé la porte sans avoir eu le temps de le saluer. Ajoutons une pensée profonde pour l’ensemble de sa famille.

Serge F5SN ED39

Georges était, et reste mon ami, j’ai fait sa connaissance à Péronne, il était F1DFN, il était dépanneur télé chez Tranquille de F9MF, il a participé activement à la réalisation du relais d’Albert, à l’époque relais de Nurlu. Il a vécu chez moi pendant un an et un peu plus quand il travaillait comme chef de rayon dans une grande surface à Meaux, il faisait l’aller-retour Amiens-Meaux matin et soir, il n’a jamais compté ses efforts. Il m’a appris tellement de choses en radio, dans d’autres domaines, et aussi en électrotechnique… Nous avions, avec René de F6IPV, Jean-Claude de F6IRS, ma compagne Sylvana, et les autres copains dont les indicatifs m’échappent devant l’émotion, partagé avec lui le repas de gala et le repas du dimanche midi à Gradignan, lors du dernier congrès du REF-Union, avec des conversations très constructives, avec son esprit qui pouvait sembler tortueux, mais qui nous amenait toujours à la réalité scientifique et technique. Je sais que cette nuit sera pour moi une insomnie. Que sa famille soit assurée de tous mes sentiments de sympathie… Je connaissais ses parents chez qui j’ai été très bien accueilli plusieurs fois… Il restera à jamais gravé dans ma mémoire, j’ai perdu un ami.

Hugues F4FXO ED59

Responsable de la CNRB, Georges était également président du REF69 et, depuis 2010, responsable de la commission THF.
Nous garderons de lui le souvenir d’un OM passionné, disponible et dévoué à la cause amateur.
Une pensée pour lui et ses proches,

Betty, F6IOC
DRU Rhône-Alpes