L’Arcep, l’Autorité des télécommunications française, a donné son aval sur la toute première expérimentation du Super WiFi. Le test en question sera mené par une société spécialisée dans les télécommunications dans des zones difficiles, dont plusieurs sites de Seine-Maritime considérés comme des zones blanches.

Pour information, la norme Super WiFi est beaucoup plus puissante que le WiFi tel que l’on connaît actuellement. Selon les informations recueillies à ce sujet, il semblerait que cette technologie permettrait de transporter des données en haut débit sur plusieurs kilomètres (jusqu’à 160 km théoriquement parlant). Cependant, la réception de ces données doit se faire via des puces spéciales ou encore des box basés sur le modèle des récepteurs de connexions via satellite.

La première expérimentation de cette technologie a été confiée à Infosat Telecom. À noter que cette société avait demandé, au mois de mars dernier, l’autorisation temporaire d’utiliser un canal de 8 MHz de la bande UHF en vue de réaliser des tests de couverture et de débit de la technologie Super WiFi.
via francemobiles.com