Pierre Laurent, maire dans les années 50 et grand-père du maire actuel, Patrick Laurent, avec Gordon Hemmings qui commandait le commando de l'opération Chopper, le 28 septembre 1941.\

L’histoire

L’indicatif spécial TM41LUC, sera activé par les radios amateurs du Calvados (Arac14), samedi 29 et dimanche 30 septembre, pour commémorer l’action audacieuse d’un commando britannique, placé sous les ordres du lieutenant Gordon Hemming, sur la plage de Luc, dans la nuit du 28 septembre 1941.

« Cette opération a été scindée en deux, une partie à Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) et une autre à Luc-sur-Mer », raconte Jean-Jacques Dauquaire, de l’Arac 14.

Sous les tirs de mitrailleuses

Ces raids commandos baptisés Chopper avaient pour but de tester la réactivité de l’état d’alerte des défenses allemandes en Normandie, d’obtenir des renseignements sur les diverses défenses des plages et éventuellement ramener des prisonniers pour interrogatoire.

« Prévue sur Courseulles-sur-Mer à partir de 22 h 30, et à la suite d’une erreur de navigation, l’opération a eu lieu à Luc. »

Détectés rapidement, les commandos essuient des tirs de mitrailleuses, alors qu’ils atteignaient le mur du bord de plage surmonté de barbelé.

« Sous les tirs et les fusées éclairantes, il a fallu se replier. Deux commandos blessés, dont un sérieusement, tombent à l’eau et seront repêchés par le sergent Hewlett, mais il manque deux hommes. »

Ces derniers ne rentreront jamais en Angleterre : Elwyn Edwards et Cyril Denmanevans furent fauchés par les tirs sur la plage. Ils seront inhumés dans le cimetière de l’église de Luc, avec les honneurs militaires de l’armée allemande.

Après la guerre, le capitaine Gordon-Hemming, venu visiter la tombe de ses deux hommes tombés à Luc, exprima son désir d’être enterré à leurs côtés.

« À son décès, en 1994, ce souhait a été exaucé. Ses cendres reposent auprès d’eux depuis le 21 septembre 1994 et son épouse est venue le rejoindre en septembre 2007. »

Une place du village porte leur nom et une stèle a été érigée sur la plage pour rappeler l’épopée glorieuse de ces valeureux soldats.

. « Nous serons une dizaine de personnes du Calvados ce week-end et nous allons contacter un maximum de stations françaises et étrangères via les ondes, pour commémorer cet événement et par la même occasion faire connaître notre village », souligne Jean-Jacques Dauquaire. Il y aura 2 à 3 émetteurs, une antenne, mais aussi une valise de la résistance avec un poste émetteur datant de la Seconde Guerre mondiale.

Samedi 29 et dimanche 30 septembre, de 10 h à 18 h, stèle commémorative près de la plage.

via Ouest France