Des messages privés publiés d’un seul coup sur le mur public des utilisateurs à cause d’une faille de sécurité ? Facebook dément, les internautes paniquent, et maintenant même le gouvernement s’en mêle. Le point sur l’affaire.

FACEBOOK. C'est la panique après la détection de messages privés datant d'avant 2010, publiés sur le mur de certains utilisateurs. REUTERS/Thierry Roge


Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprise, Fleur Pellerin, ont demandé à la direction de Facebook de s’expliquer dès mardi auprès de la Cnil au sujet d’une possible défaillance survenue sur le réseau social.

Lundi après-midi, un article du quotidien Metro a affirmé que des messages privés datant de 2007, 2008 ou 2009, s’affichaient par erreur sur les profils publics de certains utilisateurs et étaient donc visibles par des tiers. Dans la foulée, cette information a été relayée comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, de nombreux utilisateurs, basés dans divers pays, s’affirmant également victimes de ce bug, et relançant le débat sur la protection des données confidentielles et de la vie privée.

Dans un communiqué, les deux membres du gouvernement « souhaitent que des explications claires et transparentes soient apportées sans délais » aux Français. Ils souhaitent connaître la nature exacte du problème, à savoir : « s’agit-il d’une modification impromptue de la présentation des données qui a désarçonné les utilisateurs ? ou y a-t-il eu rupture de confidentialité à travers la publication de messages privés ? »

Fleur Pellerin, qui s’exprimait sur iTélé mardi matin, a déploré que « la direction de Facebook » soit « incapable de nous donner la moindre explication sur ce qu’il s’est passé », et constaté que « l’incertitude règne ».
Facebook invoque un malentendu..
Continuez la lecture