[col-sect][column]Panazol accueille le siège de l’association départementale des radioamateurs affiliée à l’union française. Elle est issue, il y a 9 ans, d’une fusion entre les radioamateurs de la Haute-Vienne et le club de Panazol. Depuis le siège installé à la maison des associations de Morpiénas, ils se livrent à leur activité tous les vendredis après-midi.
« Portes ouvertes »

Aujourd’hui, samedi 22 septembre, il régnera une ambiance encore plus exceptionnelle dans les locaux puisque le public est convié à une journée portes ouvertes de 10 heures à 16 heures. « Nous cherchons à faire connaître notre activité, explique Jean-Michel Reix, secrétaire de l’association. C’est pourquoi nous participerons également à la journée « Bouge en famille » dimanche au parc de la Beausserie. Nous serons ainsi heureux d’offrir aux curieux à l’esprit un tant soit peu scientifique la possibilité de mieux appréhender le mystérieux radio amateurisme, souvent confondu à tort avec la CB ! »
Des échanges

Les radioamateurs – ils sont 16.000 en France – qui rêvent de pays lointains ne sont pas tout à fait des amateurs. Ils possèdent en effet une solide qualification technique et opérationnelle pour assurer l’exploitation de leur station en tenant compte d’une réglementation et de recommandations strictes émanant de l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART). [/column]
[column]Titulaires d’une licence et d’un identifiant délivré par d’administration, tous ont un niveau de savoir faire élevé acquis au fil du temps. Il n’y a aucun intérêt pécuniaire dans cette passion. « Elle nous permet tout d’abord de développer des échanges entre amateurs de tous les pays de la planète, y compris avec les cosmonautes. Certains d’entre nous disputent également des concours qui permettent d’améliorer les connaissances techniques. Enfin, nous assurons une mission de sécurité, qui fait que notre association est reconnue d’utilité publique ». Travaillant avec la préfecture, les radioamateurs peuvent suppléer des liaisons interrompues entre les autorités et les secours. « Nous participons également aux recherches de balises en cas de catastrophe aérienne, ajoute Jean-Michel Reix, ce qui est le moyen le plus efficace pour retrouver rapidement une épave et déployer au plus vite les secours ».

Toutes les personnes qui seraient intéressées par ce hobby hors du commun doivent savoir que le club assure une formation d’un an. Dès lors, vous pourrez envisager de voyager sur toute la planète par la magie des ondes !

Pratique. ARAP 87, maison des associations de Morpiénas, 87350 Panazol. Renseignements auprès du secrétaire, Tél. 05.55.05.32.98. Mail : f1rfv@neuf.fr.

via Le Populaire[/column][/col-sect]