Le deuxième satellite MetOp a été lancé hier (17/9) par une fusée russe Soyouz qui a décollé du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan).

MetOp-B assurera la continuité des services de surveillance météorologique et atmosphérique fournis par son prédécesseur MetOp-A, qui survole le globe d’un pôle à l’autre 14 fois par jour depuis 2006 et dont la durée de vie théorique est désormais dépassée.
Continuez la lecture sur ESA Informations Locales FranceESA I