Puisque ni les appels à la raison, ni la répression à outrance ne semblent efficaces pour réduire les accidents de la route, le département des transports américain ou DOT, a décidé d’adopter une autre approche avec le projet Safety Pilot . Avec un budget de 22 millions de dollars, cette opération va être testée grâce à 3000 véhicules que l’on a rendus intelligents (à défaut de pouvoir faire de même pour leurs conducteurs !) et surtout communicants, entre eux d’une part, mais aussi avec…
Continuez la lecture