Lors de la violente tempête du vendredi 16 décembre 2011 sur le Jura des pointes de vents ont été enregistrées à 200 Km/h sur le secteur géographique du Mt Poupet. L’anémomètre local était en dehors de ses limites et ne donnait plus d’info. Les rafales de vent ont ouvert avec extrême violence les portes d’accès aux plate-formes du pylône. Malheureusement une des portes est venu marteler notre coaxial qui avait été déplacé de son logement suite à des remises en peinture du pylône. Notre attention n’avait pas été attirée par cette modification indépendante de nos actions.

Le câble GEDELEX 9-50 a été écrasé avec mise en court-circuit à quelques mètres de l’antenne.
C’est seulement le 29 février 2012 qu’il a été possible de monter dans le pylône pour reformer la gaine cuivre du coaxial. L’opération a réussie sans incidence sur l’impédance de la ligne.
L’opération de remise en état ce dimanche 09 septembre par F5AOD/F5SN n’était pas simple pour une raison méthodologique délicate. Le coaxial GEDELEX utilisé est haut de gamme sur le plan perte linéaire et sa structure intérieure est pressurisée par compresseur. Les fiches coaxiales de raccordement sont spéciales et demandent un outillage adapté. Le point délicat de l’opération est la brasure de l’âme centrale composée d’un tube à la broche de terminaison. Cette opération doit se faire au mini chalumeau.
Pour réaliser ce travail délicat dans de bonnes conditions, il est souhaitable d’avoir une température des masses métalliques extérieures chaudes afin d’éviter une chauffe trop longue du coaxial. Et surtout, pas de vent…

Continuez la lecture