Bientôt has been le wifi ? Les Etats-Unis commencent à tester une nouvelle technologie sans fil, un « super wifi » plus puissant et de plus longue portée, en théorie jusqu’à 160 km. Ce qui pourrait notamment apporter l’internet à haut débit dans les zones rurales. Un système qui pourrait être opérationnel dans un délai variant d’un an à plusieurs années selon les analystes. Décryptage.

Une expérimentation qui s’élargit aux Etats-Unis
Le super wifi a été déployé pour la première fois l’an dernier à Houston au Texas (sud), par l’université Rice, puis cette année à Wilmington en Caroline du Nord (sud-est). Et un projet baptisé AIR.U, soutenu par Google et Microsoft, prévoit de l’installer à partir de début 2013 sur des campus situés en zone rurale. Près de 500 communautés éducatives sont concernées.

Des fréquences différentes
« Le wifi est en essor, mais il est limité par les fréquences sur lesquelles il opère, qui ne portent qu’à une centaine de mètres », souligne Michael Calabrese, directeur du projet « sans fil de l’avenir » à la New America Foundation.

« Les fréquences de télévision portent sur de longues distances et passent à travers les immeubles, les arbres, et le mauvais temps », a-t-il souligné.

Cela permet au signal de voyager bien plus loin qu’avec le wifi actuel: en théorie jusqu’à 160 kilomètres, même si pour des raisons pratiques la portée sera probablement limitée à quelques kilomètres.

Une solution pour les zones rurales
Ce super wifi pourrait apporter l’internet rapide jusqu’aux régions rurales faiblement peuplées, qui ne bénéficient pas jusqu’ici du haut débit. D’autant que ces zones, où opèrent généralement moins de stations de télévision, disposent par conséquence de beaucoup de fréquences libres.

Continuez la lecture