Apple vient de remporter une importante victoire contre son concurrent Samsung, qui vient d’être condamné, par un tribunal californien, à lui verser plus d’un milliard de dollars pour des violations de brevets liés à l’iPhone et l’iPad.
Après trois semaines d’audience, le verdict rendu par un tribunal de Californie sonne comme un coup de tonnerre pour le sud-coréen Samsung, qui vient d’être reconnu coupable de violations de brevets liés aux iPad et iPhone d’Apple, et qui a été condamné à verser au groupe Apple 1,05 milliard de dollars. Une somme historique, même si le montant obtenu est loin des 2,75 milliards réclamés par Apple.

Les membres du jury californien ont conclu, sans grandes hésitations, que Samsung avait copié l’iPhone et l’iPad pour concevoir ses propres produits. Ils ont en effet décidé que Samsung avait volontairement violé la plupart des brevets, justifiant six plaintes sur les sept d’Apple.

Android dans le viseur d’Apple

Cette victoire de la firme américaine contre son concurrent sud-coréen pourrait entraîner une interdiction pure et simple des ventes de certains produits phares de Samsung aux Etats-Unis, à l’image des smartphones Samsung Galaxy S et des tablettes Samsung Galaxy, tous fonctionnant sous l’OS mobile de Google Android.

Continuez la lecture.