Le rendement des films contenant des boîtes quantiques colloïdales utilisables pour la conversion photovoltaïque a été amélioré de 40 %. Des chercheurs canadiens viennent en effet avec ces objets d’atteindre un taux de conversion de 7 % de l’énergie du Soleil en électricité.
La nanotechnologie sauvera-t-elle le monde de la crise de l’énergie ? C’est possible, si les travaux sur les cellules photovoltaïques avec des boîtes quantiques continuent à progresser….
Continuez la lecture sur futura-sciences.com