Disparition d’un pionnier du processeur : Victor Poor

Homme d’une rare modestie, Victor Poor appartient pourtant aux figures historiques de l’informatique… Nous lui devons le premier processeur 8 bits de l’histoire, l’Intel 8008, qui donnera naissance à l’Intel 8088, à l’architecture x86 et au PC.

Né en 1933 à Los Angeles, Victor Poor entre après la Seconde Guerre mondiale dans l’école d’électronique navale de l’US Navy et s’y découvre en 1951 une passion de radioamateur. Il ira même jusqu’à fabriquer sa propre radio alors qu’il était étudiant.

C’est l’histoire d’un radioamateur…

Il travaille sur les ordinateurs Univac et Packard Bell 250 – construits autour de lampes et de mémoires à mercure liquide, et qui tombaient systématiquement en panne au bout de 90 minutes – et participe aux premiers développements d’applications de contrôle du trafic aérien.

S’ensuivra une période d’ingénierie chez Raython, sur le système de contrôle des missiles air-air Sparrow III, parmi les premiers à associer lampes et circuits analogiques.

En 1959, il rejoint une start-up (déjà !), Frederick Electronics, qui venait de lever 100.000 dollars auprès d’investisseurs. Il se spécialise alors dans la radio et les télécommunications, pour les communications commerciales et militaires, et développe les premiers systèmes télex pour la transmission d’images et de sons.

C’est ainsi qu’il bricole, pour sa passion de radioamateur, une machine pour convertir du télétype en code Morse et vice-versa, à la vitesse incroyable de 300 mots à la minute. Par hasard un officier de la Navy lui rend visite, découvre la machine, et passe commande. C’est comme cela que certains projets se construisent…

Continuez la lecture