Depuis trois mois Joël F3CJ avait besoin d’une logistique APRS fiable pour engager une première mondiale sur le toit de l’Europe mais aussi sur le monde au niveau défi altitude.

Il était évident que cette partie technique représentait l’enjeu d’une telle expédition, suivie mètre par mètre. Lorsque Joël m’a exposé les besoins il y avait quelques propositions. L’expérience et la connaissance du sujet principalement en haute altitude éliminait d’office les propositions ne correspondant pas aux besoins de fiabilité. Un visu, suivi d’un entretien entre opérateurs F6KNP-3 aprs et HB9G-4 aprs a déterminé un protocole permettant d’optimiser le critère de décodage des trames AX25. La constitution originelle de celles-ci ne permet pas de correction.
Cédric HB3YNV de Genève impliqué dans les nouvelles technologies DMR sur Genève, très intéressé par ce défi s’est joint à nous. La période d’acclimatation en altitude durant la semaine 33 a permis différents tests permettant les ajustements. Le résultat du rendu sur APRS-FI des 18, 19, 20 août sont significatif d’une liaison sans faille.

Le succès du tracé est l’hommage technique que nous pouvions rendre à cette équipe méritante qui aura imprimé d’une façon indélébile les drapeaux d’aprs-fi sur la route du toit de l’Europe. La participation effective au fonctionnement F5SN, F4FEB, HB9ICJ, HB9EYA, HB3YNV.

F5SN

Voir nos infos précédentes sur cette expédition.