Au lieu de renvoyer une liste de sites Web, Knowledge Graph répond à la question posée par l’internaute. Déjà disponible aux États-Unis, ce nouvel outil est actuellement en cours de déploiement dans le monde entier mais seulement en langue anglaise.
Après l’avoir déployé sur la version américaine de son moteur de recherche, Google vient d’activer son Knowledge Graph pour l’ensemble de ses utilisateurs. Ce nouvel outil, explique Google, est la « première étape…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com