Les futurs voyages habités martiens font partie du programme Mars Science Laboratory. Le rover embarque un instrument américano-allemand pour mesurer les taux de radiations que supporteront les futurs équipages en route pour la Planète rouge et lorsqu’ils seront en activité sur sa surface. C’est la première fois que de telles données seront prises de la surface d’une autre planète.
Un des objectifs les moins médiatisés de la mission Mars Science…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com