Les satellites de télécommunications Express-MD2 et Telcom-3, placés sur une orbite erronée par une fusée russe Proton-M, ne présentent aucun danger pour la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé mardi à RIA Novosti une source au sein du Centre russe de contrôle des vols. …
Continuez la lecture