Le lancement d’une fusée russe Proton-M chargée de mettre en orbite les satellites de télécommunications Express-MD2 et Telcom-3 s’est soldé par un échec en raison d’une défaillance du bloc d’accélération Briz-M, a annoncé mardi à RIA Novosti une source au sein de l’industrie spatiale russe.

Continuez la lecture