Ce serait le troisième envoyé par deux personnes, se disant victimes d’un accident de la route, toujours introuvables.
Le dernier message est plus inquiétant : « j’ai soif, j’ai faim ». Un radio amateur l’a capté près de Pujols, ce samedi matin vers 5h. Un homme adéjà envoyé deux appels à l’aide similaires depuis une radio CB. Il affirme avoir été victime, avec sa femme, d’un accident de voiture. Mais les recherches restent vaines pour les localiser.

« Mayday ! Mayday ! Ma femme ne va pas bien ».
Le premier appel tombe jeudi après-midi. Des enfants qui jouent avec des talkies-walkies le captent par hasard. Vendredi, un radio amateur intercepte un deuxième message.

Le signal laisse penser « à une sortie de route » dans le secteur de Pujols près de Villeneuve-sur-lot. Le véhicule pourrait être tombé dans un fossé ou un ravin. La région est escarpée et la végétation est foisonnante par endroits.

Un hélicoptère, équipé de caméras thermiques, survole la zone pendant plusieurs heures hier, vendredi.

Gendarmes, pompiers, policiers, une cinquantaine d’agents sont mobilisés. Une association départementale de radio-transmetteurs, l’Adrasec 47, leur prête main forte pour tenter de rentrer en contact avec le couple en perdition.

Mais le dispositif de recherches est finalement levé dans la soirée d’hier, vendredi. Aucun véhicule n’a été repéré. Les secouristes commencent à avoir des doutes et n’excluent pas l’hypothèse d’un canular de mauvais goût.

Le nouveau témoignage de ce samedi matin apporte un nouvel élèment à l’enquête. Les gendarmes auditionnent le radio amateur.

« Nous ne sommes pas certains de la véracité de ce témoignage »

Jérôme Decours, sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot, est prudent. « l’homme a expliqué s’être rendu exprès sur place » tôt samedi « pour écouter » d’éventuels messages, a rapporté M. Decours. « Nous prenons les choses au sérieux », a-t-il ajouté.

Depuis cet après-midi, les recherches sont relancées près de Sainte-Livrade à Dolmayrac.
via aquitaine.france3.fr