Le Fitsat-1 est un nanosatellite japonais de 10 cm de côté pour 1,33 kilo. Il sera mis en orbite autour de la Terre en septembre, depuis l’ISS, avec deux missions concernant la transmission de données. La première sera de tester sa capacité à transmettre rapidement des images, comme des formats VGA, en moins de six secondes. La deuxième, et paradoxalement presque la plus intéressante, sera d’utiliser sa face couverte de LEDs pour «écrire» dans le ciel en alphabet morse et étudier ainsi cette possibilité de communication. Les chercheurs espèrent que l’éclairage sera suffisamment puissant (200W) pour être vu à l’œil nu ou à la jumelle.

Pas sûr que le taux de transfert soit très élevé…
via nouvo.ch

Plus d’infos sur FITSAT-1