Felix Baumgartner, un Autrichien de 43 ans, a sauté mercredi en parachute, à une altitude de 29 456 m. Dans le désert du Nouveau-Mexique (Etats-Unis), ce Salzbourgeois s’est jeté dans le vide depuis une capsule accrochée à un ballon à hélium, atteignant une vitesse de 862 km/h.

Mais il ne s’agit là que d’une étape de préparation pour réaliser son projet fou, baptisé «Stratos» : être le premier homme à franchir le mur du son en chute libre.

En mars dernier, il a effectué un premier saut de 21 600 m. Ces deux sauts lui ont donc d’ores et déjà permis de passer la «limite Armstrong», située aux alentours de 19 000 m d’altitude. A partir de cette limite, la vie d’un homme est mise en danger : la température approche les – 60 dégrés et les fluides, comme le sang, commencent à s’évaporer.

Pour atteindre son objectif, Felix Baumgartner souhaite s’élancer d’une altitude de 36 576 m, encore jamais atteinte ni en ballon, ni par un parachutiste. Autre record visé, celui du saut en parachute en chute libre le plus long de l’histoire : environ cinq minutes et trente secondes.

VIDEO. Le 15 mars dernier, il sautait à plus de 21 000 m d’altitude, dans le désert du Nouveau-Mexique:

Continuez la lecture

Voir nos articles précédents sur ce sujet