Vue artistique du bras européen Era en activité dans le secteur russe de la Station spatiale internationale. © D. Ducros, Esa

Le nouveau laboratoire multifonction russe (MLM) et le bras robotique européen de la Station spatiale devront attendre avant d’être lancés et intégrés au complexe orbital. Des retards dans la construction de ce module contraignent l’agence spatiale russe à reporter son lancement pour la fin 2013.
Le Centre spatial Khrounitchev, un des deux constructeurs du module MLM, baptisé Nauka (« science », en russe), avec RKK Energia, vient de confirmer d’importants retards dans sa réalisation. Ce module doit être intégré au secteur russe de la Station spatiale internationale (ISS). C’est également un coup dur pour l’Agence spatiale européenne car le bras robotique qu’elle a spécifiquement conçu pour l’ISS doit être installé sur Nauka. …
Continuez la lecture sur futura-sciences.com