Le radiotélescope russe en orbite RadioAstron a permis de battre un nouveau record de taille pour un instrument de ce type. En combinant ses observations avec celles du radiotélescope d’Effelsberg, les astronomes ont obtenu un instrument équivalent à un télescope de 350.000 km de diamètre permettant d’observer un noyau actif de galaxie avec une résolution record. Ce n’est encore qu’un début.
Voilà un an que le Hubble russe, RadioaAstron, est parti pour l’espace….
Continuez la lecture sur futura-sciences.com