Du début à la fin des Jeux olympiques de Londres, chacun voudra suivre les épreuves et consulter les résultats du jour, et personne ne s’étonnera de trouver toutes les informations en temps réel, à tout moment et sur n’importe quel terminal. En coulisses, il aura fallu mettre au point une organisation sans faille des réseaux informatiques et prévoir les pires scénarios, de la cyberattaque à la panne d’un autobus.
C’est la face cachée des JO de Londres : quand 10.500 athlètes…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com