C’est ce matin que le FBI a coupé les serveurs touchés par le virus DNS Changer, lancé en 2007 et entravé en 2011. Les ordinateurs encore infectés n’ont actuellement plus de connexion à Internet. Si vous lisez ce texte ce 9 juillet 2012, c’est que votre ordinateur n’abrite pas ce troyen. En France, 10.454 machines seraient concernées.
Ce lundi 9 juillet, plusieurs milliers de foyers français pourraient être privés de leur connexion à Internet en raison de la mise hors ligne,…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com