Les oisillons apprendraient à écouter avant de composer leurs premiers chants. Ils seraient en plus capables de trier les bruits de leur environnement pour enregistrer des sons clairs. Mais de nombreux signaux acoustiques parvenant à leurs oreilles sont modifiés, expliquant ainsi les différences de chant observées, par exemple, entre les oiseaux des villes et ceux de la campagne.
Les chercheurs de la Duke University, en Caroline du Nord, sont partis du constat selon lequel les…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com