Cette vidéo explique le fonctionnement par refroidissement liquide du supercalculateur SuperMuc d’IBM. Les canalisations viennent irriguer directement les cœurs et la mémoire vive en eau chaude, pour maintenir leur température en dessous de 85 °C. © IBM Labs, YouTube

Le centre de calculs de Leipzig (LRZ) en Allemagne va bientôt inaugurer SuperMuc, le dernier né d’IBM. Avec une puissance de 3 pétaflops, c’est le supercalculateur le plus rapide d’Europe. Il économise jusqu’à 40 % d’énergie et permet de diviser par 10 la taille du système grâce à un procédé de refroidissement par eau chaude.
Explications…

Continuez la lecture sur futura-sciences.com