C’est pour mettre fin à ce qu’il considérait comme une anarchie féodale que Louis XVI décida en 1790 d’uniformiser monnaies, poids et mesures. Jusqu’alors les poids se comptaient en prime, grain, denier, gros, once, marc, livre, esterlin… Cette diversité entraînait tant de conversions compliquées que la Sainte-Magouille était fêtée quotidiennement chez tous les commerçants. Enfin défini par décret en 1799, le premier étalon légal du kilogramme fut usiné, et plus tard reproduit en 40 exemplaires.

En 1889, chacun des pays signataires de la Convention du mètre, le traité d’uniformisation des poids et mesures, se vit remettre une de ces copies….
Continuez la lecture