Prédits par Pierre Curie dès la fin du XIXe siècle, les matériaux à la fois ferromagnétiques et ferroélectriques permettraient de fabriquer des mémoires magnétiques contrôlées à l’aide d’un champ électrique, avec une faible dissipation de chaleur. On les étudie donc de plus en plus attentivement ces dernières années pour percer leur secret. 
Les matériaux multiferroïques sont prometteurs pour de potentielles applications dans des mémoires d’ordinateur…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com