Les éoliennes provoquent chaque année la mort de millions d’oiseaux et de chauves-souris. Pourtant des solutions en apparence simples existent pour limiter les conséquences de ces engins. Par exemple, pourquoi ne pas arrêter les éoliennes durant le passage des oiseaux migrateurs ? Des tests ont été réalisés en Espagne, le résultat est positif, d’autant plus que la productivité annuelle des installations n’a pas trop souffert.
À lire, le dossier sur l’énergie…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com