Depuis le 18 juin, date à laquelle ils ont rejoint le module orbital Tiangong-1, deux hommes et une femme préparent les étapes futures de la présence chinoise dans l’espace : la construction d’une station spatiale.

Lancés le 16 juin, les trois membres d’équipage de Shenzhou-9, dont la première Chinoise envoyée dans l’espace, ont rejoint le module orbital Tiangong-1 deux jours plus tard. Depuis, ils poursuivent leur activité à bord de ce module pour deux d’entre eux, le troisième restant en appui dans le véhicule spatial Shenzhou-9.
Ce weekend, la Chine a réalisé une nouvelle performance en faisant s’amarrer manuellement Shenzhou-9 à Tiangong-1 au terme d’une manœuvre rondement menée.

Continuez la lecture sur futura-sciences.com