L’idée du moteur ionique fait son chemin depuis plus d’un siècle. Plusieurs variantes ont été proposées, notamment par le chercheur français Marcel Guyot. Utilisant des aimants et non des bobines magnétiques, une version miniature tenant largement dans un dé à coudre devrait bientôt équiper Robusta-3, un satellite miniature d’environ 1 kg.
Le premier chercheur à mentionner publiquement, en 1911, l’idée d’accélérer des électrons ou des ions pour la…
Continuez la lecture sur futura-sciences.com