Baldur Drobnika DJ6SI, un opérateur radio amateur allemand visitant l’île de Kos, Dodécanèse, a été arrêté il ya quelques jours dans le milieu de la nuit dans sa chambre dans un hôtel dans le village de Mastichari.

Au début, il a été conduit à la cour selon les procédures se rapportant aux infractions flagrantes, sur les deux charges, d’exploitation d’un bureau de télégraphie illégale (basée sur une loi datant de 1929) et de tenter de détruire des preuves illégalement de la saisie.
Il a finalement été autorisé à quitter la Grèce pour l’Allemagne et est désormais représenté par son avocat M. Kostoglou. Sur de nombreux blogs il y avait des informations que Baldur a également été accusé d’espionnage, mais ce n’est pas vrai et appartient au domaine de la fantaisie.

Dès que nous avons été informés de l’incident par les radioamateurs locaux grecs, RAAG a contacté l’avocat de Baldur, au premier abord représenté par notre président, puis notre avocat, ce dernier a fourni un avocat à Baldur avec toute la législation nécessaire pour les radioamateurs en Grèce. Nous avons aussi parlé avec lui personnellement et offert toute l’aide dont il aurait besoin.
Baldur a réagi immédiatement en nous donnant plus de détails et nous remerciant pour le soutien moral et l’intérêt.

Le 08/06/2012 à la cour, Baldur a été déclaré innocent de la première des deux chefs d’accusation par le tribunal grec, mais il a été reconnu coupable de la deuxième accusation, «la tentative de détruire des preuves de la saisie », et il lui a été donné une période de cinq mois de prison avec sursis. La décision est susceptible d’appel.

Nous exprimons notre sympathie à Baldur et sommes à sa disposition pour toute assistance. Nous tenons également à souligner qu’il s’agissait d’un seul incident malheureux et qu’il ne devrait pas être utilisé pour caractériser un pays tout entier. Chaque année des milliers de touristes viennent en Grèce, parmi eux des centaines de radioamateurs, qui n’ont jamais rencontrés aucun problème de fonctionnement de leur équipement, et ont passer un bon moment ici.
Néanmoins, nous avons déjà contacté les chefs de la police grecque et le Bureau du Procureur, et leur avons fourni toutes les informations nécessaires, de sorte qu’un incident similaire devrait être évitée à l’avenir.

http://www.raag.org/news.asp?ITMID=492&LANG=EN
via dxing.at-communication.com

Voir notre article précédent sur ce sujet